Femme dirigeante dans le BTP : ce qu'il faut savoir

Le BTP voit la part des femmes dans ses effectifs augmenter ces derniers temps. Dans le Bâtiment, elle passe de 8,6 % en 2000 à 12,3 % en 2019. Dans les Travaux publics, elle est de 8 %. Dans les équipes dirigeantes du Bâtiment, les femmes cadres représentent 18,4 % en 2017 et 19,4 % en 2018 selon la FFB ou Fédération Française du Bâtiment. Mais qu’en est-il d’une femme dirigeante dans le BTP ?

Femme dirigeante dans le BTP : ce qu'il faut savoir

Chefs d’entreprise dans le BTP : la place des femmes

Depuis les années 2000, la FFB a mené des actions en faveur de la féminisation des métiers du Bâtiment. Elle a permis de balayer certains stéréotypes et d’attirer de nouveaux talents féminins dans le BTP. En effet, 23 % des futures entrepreneures sont recensées à l’École Supérieure des Jeunes Dirigeants du Bâtiment. Mais d’autres résultats encourageants ont vu le jour.

  • Présidente ou vice-présidente, les femmes sont présentes dans les instances dirigeantes de plus de la moitié des entreprises du secteur
  • 27 % des TPE/PME sont dirigées par des femmes
  • 94 groupes de femmes dirigeantes du Bâtiment sont créés à la FFB. Ils abritent plus de 3000 adhérentes, toutes occupent des fonctions dirigeantes d’entreprises
  • Ajouté à cela, 30 % des entreprises sont à reprendre dans les 10 ans qui viennent. C’est une opportunité pour les femmes d’entrer dans l’entrepreneuriat et pour le secteur du Bâtiment de s’approcher encore un peu plus de la parité hommes et femmes

Femme dirigeante du BTP : relevez les défis

L’accès des femmes au marché et au financement.

Selon une étude réalisée en 2016 une femme chef d’entreprise accède plus difficilement au prêt bancaire que ses homologues masculins. Est-ce pour cela que la part des femmes entrepreneures stagne depuis 30 ans à 31 % et ne se développe que dans certains secteurs d’activité ou métiers ?

Les compétences en management

La plupart des sociétés du CAC 40 sont en règle avec les quotas hommes-femmes dans les conseils d’administration.

Mais le plafond de verre subsiste.

Les femmes représentent 13,7 % des membres des comités exécutifs. En 2017, 2 % des femmes seulement sont hissées au poste de PDG ou CEO. La première femme présidente du conseil d’administration d’un groupe du CAC 40 est Sophie Bellon. Les femmes et surtout les mères sont peu présentées dans des postes de management. Beaucoup restent encore à faire pour améliorer le taux de féminisation et pour atteindre l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes.

Les défis

Les femmes dirigeantes dans le bâtiment et les travaux publics doivent répondre à plusieurs défis, même lorsqu’elles dirigent des entreprises familiales.

  • Allier vie professionnelle et vie privée. La question du temps partiel se pose : est-il admis dans les postes de direction ?
  • Produire plus d’effort pour prouver ses capacités de leaders. Être une femme parmi les cadres dirigeants c’est faire toujours plus que ses collègues hommes
  • Imposer le management au féminin. Il favorise la communication entre dirigeants et salariés. Est-ce pour cela que les entreprises dirigées par les femmes réussissent bien ?

En attendant la parfaite mixité, adhérez-vous à un réseau de femmes entrepreneures comme la FCE pour de l’entraide et le partage d’expérience. Envie d’en savoir plus ? Cliquez ici.

défis des femmes des btp

les compétences pour femme dirigeante